seine76.fr  
 
 
FAITES VOTRE RECHERCHE
  Recherche par nom de célébrité:   A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |  

Nés dans la commune Ayant vécu dans la commune Inhumés dans la commune


Recherche par nom de commune    A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |
auber_daniel

Daniel Auber

Compositeur né à  Caen le 29 janvier 1782 et mort à  Paris le 12 mai 1871.
Petit-fils d'un «peintre du roi», fils d'un officier à  la cour de Louis XVI. En 1805 il compose sa première œuvre, Julie ; à  cette occasion, il rencontre Ingres avec lequel il lie une amitié durable.
En 1825, il connaît son plus grand succès avec Le Maçon. La même année il est fait chevalier de la légion d'honneur. La postérité a surtout retenu La Muette de Portici, créé à  l'Opéra de Paris en février 1828. Cet opéra, réalisé avec les ressources les plus modernes des techniques scéniques fit sensation. La muette, fra Diavolo, créé en 1930, Robert le Diable de Meyebeer et Guillaume Tell de Rossini marquent la fin de l'époque du grand opéra français.
En 1842, Auber obtient la direction du Conservatoire. En 1857, il est nommé par Napoléon III à  la direction de l'orchestre impérial. En 1869 Rêves d'amour est son dernier opéra.


Proposer une modification

Haut de page 



Date de dernière modification de cette page 

06/11/2021 09:49





EPHEMERIDE ET PUBLICITE


Vendredi 26 novembre 2021
Sainte Delphine

Ce jour-là en Seine-Maritime et ailleurs...